Projet et Soutiens

  • Une école alternative adaptée à la neurodiversité

    L’école Libération propose une solution pédagogique alternative trilingue (français, anglais, espagnol), tout en répondant au programme d’enseignement de l’Éducation Nationale.

    Le centre éducatif accueillera 80 élèves d’ici Septembre 2022.

    Il ouvrira 3 classes primaires d’âges mélangés entre 6 et 12 ans :

    1 classe ouverte à tous les enfants et 2 classes plus adaptées aux enfants neuro-atypiques (HP, TDA/H, TSA, DYS).

    Il partagera ses lieux avec une maternelle Montessori indépendante.

  • Un espace d’apprentissage bienveillant de plus de 500 m2

    Le centre d’apprentissage est situé au coeur de la ville, près de la gare du Mans. Il tend à accompagner les enfants dans une scolarité épanouissante en tenant compte de leur (neuro)diversité, et également à soutenir et former les parents et les professionnels, ainsi qu’à promouvoir les pédagogies alternatives reconnues (Montessori, Steiner, Freinet, Reggio Emilia, etc.).

    L’équipe de professionnels pluridisciplinaires veillera à ce que chaque enfant puisse y apprendre à son rythme et selon ses besoins.

  • Un projet d’innovation sociale

    En tant que centre éducatif, l’école Libération répond aux enjeux liés à la scolarité des enfants neuro-atypiques : plus que leur éviter le décrochage qu’on estime à 50%, il s’agit d’assurer succès et épanouissement à travers un enseignement adapté.

    Une démarche pionnière en Sarthe !

    Des évènements de sensibilisation, des stages et des formations à destination des familles et des professionnels de l’éducation seront régulièrement organisés dans notre établissement.

  • NOS SOUTIENS POLITIQUES

    • Il nous soutiennent...

      Damien Pichereau

      Député de la Sarthe- 1ère Circonscription 

      “En tant que parlementaires, nous n’avons pas de moyen d’action directe pour favoriser des projets tels que celui de l’Ecole Libération. Néanmoins, nos réseaux et notre connaissance fine du territoire peuvent permettre des mises en relation afin que les projets ambitieux comme celui-ci aboutissent !” 

       

       

    • Louis-Jean de Nicolaÿ

      Sénateur de la Sarthe depuis 2014

      Audrey Dolo-Canal m’a contacté au sujet de son projet un peu fou de faire sortir de terre une école hors contrat pour les enfants neuro-atypiques. Nous connaissons tous dans notre entourage un enfant HPI, zèbre, Dysléxique etc… qui souffre d’un enseignement non adapté et d’un manque d’accès aux professionnels de santé tels les orthophonistes, pédopsychologues etc. La souffrance de ces enfants et de leurs parents ne doit pas passer sous silence et la création de structures adaptées a tout son sens.

      C’est un sujet qui me touche car je suis pour la diversification des apprentissages, de l’adaptation à l’enfant et à donner les moyens à chacun de s’épanouir pour trouver son/ses talent/s. D’une manière générale, je pense qu’il est important de penser « outside the box » et d’avoir une ouverture d’esprit qui fera avancer notre pays. Nous avons pris un retard considérable par rapport à d’autres pays européens comme la Belgique ou l’Angleterre et même l’Espagne pour prendre en compte toutes les formes de handicap et leurs proposer des structures adaptées. 

      Audrey Dolo-Canal m’a conforté avec son projet car j’ai rencontré une femme déterminée, avec un projet solide mais comme toute idée qui sort de l’ordinaire, elle peut se retrouver fragilisée par un manque de soutien. C’est pour cela que j’apporte mon concours au projet ambitieux de l’Ecole Libération car il y a un besoin avéré pour permettre l’épanouissement des enfants qui auront la chance de voir un jour les portes de cette école s’ouvrir et ainsi redessiner un sourire sur leur visage. 

    • Christophe Rouillon

      2ème vice-président de Le Mans Métropole chargé de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la mobilisation des aides européennes & Maire de Coulaines

      Certains enfants sont très différents des autres. C’est le cas de petits génies, de toutes origines sociales, ayants des Troubles Neuro-Développementaux. Leur différence peut devenir une chance extraordinaire à condition qu’ils puissent suivre un enseignement adapté dans un cadre éducatif qui canalise, qui stimule. 

      Notre pays, l’Europe ont besoin de tous leurs enfants pour surmonter les grands défis de demain.

      Parce nous n’avons pas tout essayé pour enrayer le scandale du décrochage scolaire, je soutiens le projet innovant et enthousiasmant de l’école de la Libération.

       

       

    • Soutenez notre projet éducatif, au service des enfants "extraordinaires"

      • Des besoins non comblés

        Aujourd’hui, aucun établissement ne s’est assigné de mission équivalente envers les enfants neuro-atypiques, mais aussi leurs familles ou encore les professionnels du secteur.

      • La libération des potentiels

        Ce projet vient réinventer la scolarité des enfants “extraordinaires” pour leur permettre de vivre une scolarité adaptée et épanouissante.

      • L’économie sociale et solidaire

        D’abord portée par une association de soutien, l’École Libération deviendra une SCIC (Société Coopérative d’intérêt Collectif), aux valeurs profondes, au sein de laquelle chaque partie prenante sera prise en compte.

      • L'attractivité du territoire

        École trilingue, centre de formation pour parents et professionnels, maison médicale, plus qu’un simple centre pédagogique, l’École Libération et sa solution unique participeront à l’attractivité du territoire.

    • Vous aussi, rejoignez cette aventure humaine !